skip to Main Content

Comment les managers sont-ils perçus par les collaborateurs placés sous leurs responsabilités ?

Pour y répondre,  Cadremploi et Michael Page ont mené une étude sur les rapports managers/managés. Publiée sous forme d’infographie, il en ressort que 61 % des répondants sont satisfaits de la relation qu’ils entretiennent avec leur N+1. Au-delà de ce qu’en pensent les 39 % restants, des axes d’améliorations existent pour les managers.

 

Management : tous les cadres en rêvent-ils ?

Parmi les 2 759 cadres répondants de cette étude en ligne, 75 % de ceux qui n’encadrent personne souhaitent devenir manager dans les 3 prochaines années. Enfin, surtout une catégorie particulière d’entre eux, car 87 % de ce ceux qui ont manifesté cette envie sont des hommes.

S’agissant du personnel encadrant, ils sont 84% à déclarer avoir choisi le poste, dont 87% d’hommes et 77% de femme.

Selon les managés, deux qualités sont indispensables au manager idéal :

  • 32 % d’entre eux parlent de la capacité à déléguer et à faire confiance
  • 32 % parlent également de la bonne définition des objectifs et des missions pour chaque membre de l’équipe

Les managés en attente de plus d’ouverture

Parmi les sondés, les bonnes relations avec leur N+1, reposent sur deux critères principaux :

  • La libre expression : le fait de pouvoir facilement exprimer ses idées à sa hiérarchie est cité par 68 % d’entre eux ;
  • Le respect : c’est LA valeur fondatrice pour 58 %

Cette seconde valeur a encore plus d’importance pour les femmes, car elle est citée par 66 % d’entre elles.

Parmi les axes d’amélioration, on retrouve :

  • L’influence : seuls 40 % des répondants considèrent que leur opinion est suffisamment prise en compte ;
  • L’autonomie : 68 % d’entre eux estiment qu’il n’en dispose pas assez

 

Management : une différence de perception entre les managers et les managés

Ce que pensent managers et managés permet de mettre en évidence les angles morts des premiers sur leurs activités et la façon dont ils exercent leur fonction :

  • Les managers se pensent responsabilisants à 62 %  alors que seuls 38 % des managés les perçoivent comme tels ;
  • Ils sont 58 % à se penser comme communicatifs alors que seuls 27 % des managés le pensent.

Enfin, 29 % des managés considèrent que leurs responsables sont autoritaires alors que cet adjectif ne ressort pas dans la perception que les managers ont d’eux même. 38 % des managés les qualifient de directifs. Idem, les managers ne le perçoivent pas.

Finalement, les questions d’influence et d’écoute sont au centre de ce mal entendu. Les managés attendent que leurs responsables leur fassent plus de confiance.

Qu’en est-il dans votre entreprise, avez-vous mené récemment des enquêtes sur la qualité du management pour identifier les axes d’amélioration et les actions à mettre en place ?

 

 

Source : Michael Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top